Actu Business, B2B, Immobilier & BTP Banque Quelles sont les banques à risques ?

Quelles sont les banques à risques ?


Les banques en ligne doivent respecter les mêmes normes de sécurité que leurs homologues traditionnelles. Les banques traditionnelles possèdent également de nombreuses banques en ligne, ce qui donne aux consommateurs une plus grande confiance dans ces entreprises. La plupart des banques en ligne sont détenues par des prêteurs traditionnels, ce qui renforce la confiance des clients. Dans ce billet, nous allons nous concentrer sur le fonctionnement des règles et obligations de sécurité des banques en ligne.

L’évaluation des risques à crédit

Le marché du crédit est le marché financier le plus important au monde. Il comprend tous les crédits directs et tout risque de contrepartie associé, ainsi que les transactions sur les produits dérivés.

Chaque nouvelle transaction de crédit au niveau de la banque génère une nouvelle exposition pour la banque. Pour se protéger, les banques doivent financer les prêts à court terme par des fonds à court terme et les prêts à long terme par des obligations à long terme.

L’objectif de l’analyse des risques est d’évaluer l’impact de divers risques sur une organisation. L’analyse des risques peut être réalisée à partir de données (bilan, ROA, etc.) jugées significatives en termes de risque, ou par la modélisation du risque de défaut potentiel. La maturité de la transaction doit également être prise en compte dans le calcul de l’exposition.

Lorsqu’il s’agit de particuliers ou de petites entreprises, le risque de crédit est souvent évalué sur la base de leur historique de crédit, puis compensé par la fourniture de garanties.

A lire aussi : quelle banque en ligne choisir en 2022 ?

Quels risques avec les banques en ligne ?

Ce n’est donc pas de la disponibilité des fonds ou de la fiabilité de la banque qu’il faut s’inquiéter. En réalité, les principales menaces sont les fraudes bancaires en ligne et les vols de données et d’appareils financiers commis quotidiennement par les banques conventionnelles.

La grande majorité des transactions sont effectuées sur internet par des banques en ligne. L’une des plus grandes menaces est le piratage des données. Par conséquent, les banques en ligne sont motivées pour travailler dur dans la lutte contre la cybercriminalité. La confiance de leurs clients est en jeu, leur survie est donc en jeu. Parmi les mesures de sécurité technologiques mises en place par les banques en ligne, on peut citer

Le cryptage est également utilisé pour chiffrer les informations qui doivent être envoyées de l’ordinateur ou du téléphone portable du client aux serveurs de la banque (pour Secure Socket Layer, qui peut être vérifié avec le S bien connu à la fin de HTTPS suivant l’adresse d’un site web).

L’authentification est l’un des deux objectifs pour lesquels un autorisateur peut être invoqué : sécuriser les données sur les serveurs de la banque. La directive européenne sur les services de paiement (DSP2), entrée en vigueur en 2013, impose aux banques de disposer de deux méthodes d »’ authentification forte  » : une carte bancaire comportant des identifiants personnels et un code délivré par SMS

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post